Retour a la ligne du temps

Retour au stade Mémorial Percival-Molson

Partager

Jouant au Stade olympique depuis leur retour dans la ligue en 1996, les Alouettes, qui connaissent une bonne saison en 1997, sont forcés à jouer la demi-finale de l’Est au stade Percival-Molson puisque le groupe irlandais U2 avait déjà réservé le Stade olympique pour la date du 2 novembre. C’est ainsi que les Alouettes retrouvent l’air frais du stade Percival-Molson par un beau dimanche d’automne où ils remportent la victoire devant plus de 16 000 partisans en délire. Conscients de l’intérêt des partisans envers ce stade à air ouvert, les Alouettes y déménagent définitivement en 1998. Depuis, le stade Percival-Molson est reconnu comme étant le nid des Alouettes.

Commentaires
des fans