Retour a la ligne du temps

Les Concordes de Montréal

Partager

Après une décennie remplie de succès, le propriétaire Sam Berger vend les Alouettes à Nelson Skalbania, qui souhaitera à son tour vendre l’équipe à la fin d’une première saison désastreuse. En avril 1982, la ligue émet un avis de révocation qui oblige Skalbania à vendre les Alouettes en plus de payer ses dettes, choses qu’il est incapable de faire. La ligue décide donc de retirer les Alouettes des mains de Skalbania et accorde les droits d’une nouvelle équipe à Charles Bronfman. Il est obligé de choisir un nouveau nom à son équipe de football, qu’il appellera les Concordes. De 1982 à 1985, les Concordes accumulent les déboires sur le terrain.

Commentaires
des fans